lundi 8 février 2010

Bookmark and Share

La moitié des ordinateurs infestés

L’éclairage de Fabrice Epelboin sur les aspects pervers de la Loppsi laisse clairement entendre que plus les Etats tenteront de filtrer les contenus d’Internet, plus cette politique profitera financièrement aux grands cyberdélinquants du Net. Et de citer le cas de figure des « professionnels » de la pédopornographie, schéma que l’on pourrait étendre à pratiquement toutes les activité illégales utilisant la chaine « spam+vpn+fast-flux-dns ». Du trafic de crédences bancaires aux faux antivirus, en passant par les pharmacies douteuses et le recrutement de mules, toutes ces activités se jouent de la méthode « détection-réaction » que tentent d’appliquer en vain les politiques actuels.

Lire l'article complet : La moitié des ordinateurs infestés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire